Planet Arrakis

Jeux de rôle, jeux de plateau, prenez ce qui vous plait…

Archive pour Templier

Les Slaaneshites du Donjon de Fer

slaanesh

 Il n’y a pas que la terrible histoire de Jürgen von Kell  comme témoignage de la présence, et de l’emprise, de la Main Pourpre à Nuln. D’autres hommes d’autres femmes emprisonnées témoignent de la folie du Chaos et de la bêtise humaine. Ils croupissent dans le terrible Donjon de Fer sans aucun espoir (la légende est vraie, personne ne sort jamais de la pire prison de l’Empire !) ; c’est peut-être la pire des condamnations, que de ressasser éternellement ses fautes et ses erreurs, alors que les autres, plus chanceux,  ont péri horriblement – mais rapidement – sur le bûcher édifié sur la grève. Quatre trajectoires, un seul destin.

 

herbert-le-trappeur

Herbert le trappeur
Encore vêtu de ses vêtements chauds, et rustres comme lui,  Herbert raconte son histoire. Une histoire de créatures à tête de chiens entrevus dans les forêts de l’Averland, des histoires que les bourgeois bien au fond de leurs cités ne veulent pas croire. Une histoire de verres bus pour oublier dans des tavernes populaires de l’Halbinsel, avec des filles et des gens de la haute qui s’encanaillent. Et puis la proposition de rejoindre un endroit « spécial », le Marché de Nuit. Dans les sous-sols de Nuln, on s’amuse encore plus… Jusqu’à ce qu’on ne s’amuse plus…

 

linus-le-docker-fou

Linus, le docker fou
« Albatros » « Le nuage »… à l’évidence, Linus a perdu la raison depuis longtemps. Depuis qu’il a vu ce nuage noir devant lui, et qui selon lui, le poursuit. Depuis qu’il a vu des cérémonies impies se dérouler dans les bas-fonds de la Cité du Griffon et auxquelles il a, lui aussi, participé. Le regard perdu de Linus, dans le vide au-delà de l’épaule de Conrad,  dit combien le docker a déjà quitté le monde des vivants…

 

andrea-heidmann-le-manouvrier

 

Andrea Heidmann, le manouvrier qui n’a rien compris
Andréa est un cas. Amuseur, jouisseur comme les autres, mais qui n’a pas compris la tragédie qu’il était en train d’écrire. Et qui ne comprend pas qu’on le retienne encore. Il n’a rien fait, après tout. Juste besogné quelques très jeunes filles, peu farouches pour la plupart.  Y’a pas de quoi fouetter un chat.  Il n’a pas encore compris qu’il va mourir ici.

 

frau-zorin

Frau Zorin, la patronne de La Truie Sauvage
Zorin devait être belle, avant. Malgré ses rondeurs, Zorin était la patronne pulpeuse et appréciée des clients de la Truie Sauvage, une auberge populaire de l’Halbinsel. Qui n’avait pas sa langue dans sa poche non plus. Et la bière y était bonne et peu chère… Pourtant, à la nuit tombée, Frau Zorin se métamorphosait en initiée de la Main Pourpre et tombait dans les bras du Luxurieux. Dans son arrière-cour, un veux puits désaffecté servait d’accès aux souterrains du Marché de Nuit. Depuis dix ans, ce Petit Doigt de la loge de Slaanesh a ainsi croisé Gothard Wittgenstein et Jürgen von Kell. L’un s’en est tiré – provisoirement -, l’autre pas.

De sa prison, Ille ne l’a pas aidé. C’est sûrement sa plus grande déception. Elle l’appelle dans ses prières, mais Ille ne répond plus. Ille n’apparait même plus dans ses rêves comme avant, sous la forme du Grand Serpent de chair. Un serpent qu’elle avait fait tatouer avec une main dans le bas charnu de son dos. Comme si le Luxurieux l’avait abandonné. Comme s’Ille les avait tous abandonnés…

Seule vraie adoratrice du Chaos, il fallait qu’elle parle. Ce qui explique peut-être la gravité des tortures que lui ont infligées les Templiers : mâchoire fracassée, épaule brisée. Elle a parlé. Mais Hadden a eu pitié d’elle et a mis fin à ses souffrances.

 

 

 

Publicités

Le petit carnet d’Adolphus Kuftsos

carnet

 

ATTENTION SPOILERS

Adolphus_KuftsosAdolphus Kuftsos est le premier personnage-clef de la Campagne Impériale. Dans Ombres sur Bögenhafen, il lance la campagne en permettant aux joueurs de trouver sur lui un mystérieux carnet de notes. Des indices qui intriguent les joueurs et les lancent dans cette formidable aventure. En voici le contenu, qu’a pu photographier exceptionnellement notre journaliste. C’est la Gravin de Middenheim elle-même qui a fait ouvrir, pour la première fois, les archives du Mémorial.

 

1

La page de garde, qui, comme le veut l’usage, comprend une croix templière dessinée par le templier lui-même.

6

« Sombre est l’Aile de la Mort », le serment templier.

24

Une dédicace, probablement adressée à la soeur du templier, morte suite aux agissements de le Main Pourpre.

19

Par où commencer ?

10

Altdorf est très vite source d’inquiétude pour le Temple…

9

…Tout comme la Cité Blanche.

1318 13

Les notes sur Nuln…
17

Etelka Herzen fait partie des premières personnes suspectées par le templier…

16

Kastor Lieberung est déjà une cible identifiée…15

Les sentiments de Kuftsos débordent parfois sur le carnet. 

14

Bögenhafen et sa ligue marchande vont inciter le templier à tendre son piège sur les rives de la Bögen.

12Les premières intuitions de Kuftsos sur l’organigramme en cellules de la Main Pourpre.

11Une mention qui va longtemps hanter la Chance du Graf.

Adolphus Kuftsos

Je n’aime pas trop le concept des Répurgateurs de Warhammer, mais j’adore l’histoire – la vraie – des Templiers. Adolphus Kuftsos, personnage-clef d’Ombres sur Bögenhafen, est donc passé de  Répurgateur à Templier de Sigmar, chargé de chasser toutes les aberrations du Chaos.

Adolphus_Kuftsos

Un des rares portraits d’Adolphus Kuftsos, circa 1511

On trouve sur lui armure, tunique blanche et rouge aux couleurs du Temple, mais aussi un mystérieux carnet de notes. En fait un hameçon à joueurs, avec des indices cachés de façon (pas trop) mystérieuse. Car Adolphus finit mal, et sans avoir le temps d’élucider cette incroyable ressemblance avec un membre éminent de la Main Pourpre. Il porte sur lui une lettre, en provenance du Chapitre templier, qui autorise sa mission. (Lettre sur AK)

frontispice TdSLe linteau de chaque commanderie templière est ornée de la croix templière et des huit tribus originelles. Et dans la lingua antica : « Sombre est l’Aile de la Mort – Fidèle pour Toujours »  

 

Templier de Sigmar, Adolphus est marqué par la mort de sa sœur, prisonnier des griffes du Chaos. Il en fait une quête, une rédemption, une vengeance personnelle. L’Ordre du Temple l’encourage, tant qu’il procède à couvert. Car les Templiers ne sont plus en odeur de sainteté auprès de l’Empereur. On leur reproche de pratiquer l’usure, et d’avoir, en clair, trop de pouvoir… Ce qui est totalement injustifié d’ailleurs puisque le Chaos a disparu. Mais les Templiers savent que les créatures du Chaos rampent à nouveau au creux des bois, et dans les tréfonds dans grandes villes…

logo bogenhafen

L’écusson de Bögenhafen, où est censé se rendre Kastor Lieberung, à la recherche d’un fort héritage

Ayant identifié un de ses plus fidèles serviteurs (Kastor Lieberung, le Magister Impedimentae de la Main Pourpre de Middenheim), il lui tend un piège : un faux héritage à Bögenhafen (ci-joint la lettre des notaires fictifs : lettre loch and barl.)

portrait KL

Le portrait griffonné de Kastor Lieberung. Il me rappelle quelqu’un…

Il tombe dans le piège, obtient l’accord de la Main de Middenheim, mais tombe sous les coups d’une attaque de Marqués d’une forêt du Middenland. C’est ainsi, raide mort, que les PJs le découvrent, et c’est ainsi que commence la Campagne Impériale…

knighttemplar

Le roi de la gaffe

PendusVillonTandis que les événements se précipitent à Altdorf, Jochen n’en rate pas une. Nos héros ont confié à l’Ordre des Templiers de Sigmar quelques lettres signées de La Main, le chef de la Main Pourpre, la terrible secte du Chaos. Avec ces lettres, peut-être que les Templiers pourront enfin identifier ce personnage important, qui, les aventuriers en sont convaincus, réside à Altdorf. Le lendemain, nos amis se rendent auprès de l’archiviste templier à qui l’on a confié cette tâche, Frère Joachim. Las ! Sa porte est close, visiblement fermée de l’intérieur, ce qui déclenche les plus folles spéculations. Vite confirmées, car la porte, crochetée avec une étonnante facilité par l’ami Jochen, révèle l’horrible spectacle. Le frère Joachim s’est pendu, laissant une énigmatique lettre d’adieu et quelques exemplaires de courriers révélant l’horrible vérité. Voilà nos héros désormais confrontés à des options inattendues. Que faire ? Pendant ce temps, le Maitre templier von Tasseninck, fou de douleur, démolit l’écritoire, la bibliothèque, les parchemins, les encriers, etc. – « Le problème, commence timidement Jochen, c’est qu’on est suspendus… » Les autres échangent un regard gêné.  Un ange passe.

Inscription templière

Qu’y a-t-il sur le frontispice d’une commanderie templière de Sigmar ? Sûrement le nom des huit tribus originelles, et une devise, gravé dans la langue antique :

« Sombre est l’Aile de la Mort… « 

frontispice TdS