Planet Arrakis

Jeux de rôle, jeux de plateau, prenez ce qui vous plait…

Archive pour Batelier

Martin et Gisela Schneider, 2 PNJs pour la Campagne Impériale

martin-et-gisela-schneider
Martin et Gisela Schneider, Tableau sur bois,
auteur inconnu,
Eglise Saint Kristof, Unterkönig


Martin est Nautonier de son état. Au chômage, il n’y a plus beaucoup de trafic sur le fleuve maintenant qu’Altdorf persécute les ulricains. Le commerce est au point mort et les bateaux stationnent à Eichbrück, tout au bout de la Delb. Aussi, quand la moindre opportunité de travail se présente, il faut la saisir aussitôt. Comme ces Middenlandais qui étaient avec la comtesse la semaine dernière, et qui repartent vers le sud. Les fous !

Peu importe, il y a là un bon parti à saisir. Ils vont peut-être le rapprocher de sa femme, Gisela ; il vient de se marier avec cette boulangère d’Unterkönig. Mais ces hommes lui font une autre proposition : tu nous emmènes là où l’on te dira, et tu pourras garder notre péniche. Il faut que je demande à ma femme, répond-il.

Quelques jours après on fait affaire. Dans le couple Schneider c’est Gisela qui porte la culotte ; elle négocie pied à pied. Elle veut la péniche mais aussi embarquer dessus (on n’est jamais trop prudente) et elle veut le droit de faire commerce avec.

D’accord, répondent les middenlandais. Mais si vous êtes  obligés d’aller loin avec nous, on ne vous paiera pas du tout, car vous ferez beaucoup plus de commerce… cela sembla juste. On tape dans la main et l’accord est signé. Entre-temps la Santa Maria est devenu la Lorelei, pour cacher l’identité de leur propriétaire.

Quelques semaines plus tard, après d’autres rebondissements, elle devient Graf Gisela, mais c’est une autre histoire.

Publicités

Règles de navigation

Une grosse partie de la Campagne Impériale se déroule sur le Reik, et il faut donc souvent se servir d’une péniche. Voici ma version d20 des règles de navigation (cf. version originale du Capitaine Frakas), plus la table de incidents possibles…