Planet Arrakis

Jeux de rôle, jeux de plateau, prenez ce qui vous plait…

Archive pour Diplomatie

Dîner au palais

La Chance du Graf est invitée au palais. Par la Gravin elle-même, qui souhaite joindre l’utile à l’agréable ; discuter tranquillement des affaires autour d’un bon repas. Nos aventuriers, à leur surprise, ne sont pourtant pas orientés  vers la salle du trône comme la dernière fois, mais vers les jardins. Au cœur de l’hiver ? Quelle étrange idée !

Mieux, on leur propose à l’entrée de se débarrasser de leurs manteaux : « vous risquez d’avoir bien chaud, Messire », les apostrophe une servante. Les voilà dirigés vers le jardin et son entrée irréelle, comme si les arbres avaient poussé de façon concertée pour former une porte. Rín garden, dit Jochen, comme une réminiscence.

Le Rín garden

Gedächtnisgarten, le Jardin du Souvenir. Il y a là comme un petit tumulus, et une sorte de kiosque, le Cercle des Délices, d’où émanent des rires et des chants. La Gravin est là, entourée de ses invités sur de luxueuses couches ; et d’une profusion de mets tout aussi variés qu’invraisemblables, dont certains viennent tout simplement de l’autre côté de l’Océan…

Les invités chantent en bretonnien une complainte d’amour, et Jacquet du Pont les accompagne au luth. Une fois la chanson terminée, la maîtresse des lieux fait les présentations.

Roberto di Contini

Il y a là Roberto di Contini, riche marchand, à la voix claire et au sourire radieux. Il est jeune mais déjà très riche : en faisant venir du vin par la Bruissante, il a fait fortune.

Elisabeth Doyle

Elisabeth Doyle a cet accent charmant des avaloniennes quand elles s’essaient au Reikspiel. Fille d’un négociant, c’est une bonne amie de la Gravin.

Rosalia Schültz

Tout comme Rosalia Schültz, l’Avocate, Premier Gonfanon du Barreau. Pas très belle, mais dont l’esprit brille de mille feux. C’est la première femme à diriger le Barreau de Nuln, précise la Gravin. Helmut n’est pas insensible à son charme.

 

Lydia Rosencrantz

Lydia Rosencrantz est la veuve du célèbre Prince Marchand. Agée  d’une quarantaine d’années, elle est extrêmement belle. Ses sourcils noirs jettent un éclairage troublant sur ses cheveux blancs. On la dit entourée de nombreux amants, dont Hergiger von Neuhoff, également présent…

Hergiger von Neuhoff

 

Il y a aussi un personnage énigmatique, balafré, musclé. Il n’est pas si énigmatique que ça, puisqu’il s’agit de Theodor von Kleist, le célèbre Feldmarshall Imperiali ; le plus grand soldat de Nuln, et peut-être de l’Empire.

Theodor von Kleist

Si Helmut était prêt à se rapprocher de la magnifique Theodorina, il a fait brusquement demi-tour quand il découvre qu’elle partage le même patronyme. En effet, c’est sa  fille…

Theodorina von Kleist

 

Jérôme Zoller

Les joueurs font aussi connaissance avec Professor Jérôme Zoller, avec qui ils vont sûrement entamer de plus sérieuses conversations. C’est le Doyen de l’Université. A ce titre, il a eu quelques élèves tristement célèbres ; les Frank, Gideon, Etaneus Kramer…

A moins qu’on évoque le sujet du soir… le sabotage des canons de Nuln

Entrez sous la Tente de Pierre de Sigmar, Rois des Huit Tribus !

Margherita tenant conseil imperial

 Margherita tenant Conseil Impérial, gravure du retable de la Cathédrale de Talabheim, Xème siècle A.S.

Oyez oyez oyez, la Chancellerie de l’Empire. Entrez sous la Tente de Pierre de Sigmar, rois des huit tribus !   Entre ici, Yori le XVème, Vicaire de Sigmar, Ipanème d’Ici Bas et d’En Haut, Jeune Nain de Khadar Khalizad, porteur près l’empereur de Ghal Maraz, et Grand Théogone Grand Théogone Entre ici, Aglim le VIème, Theogone de Sigmar, Ipanème d’Ici Bas et d’En Haut, Jeune Nain de Khadar Khalizad, et ArchLector de Talabheim Arch Lector Aglim Talabheim Entre ici, Kaslain le 1er, Theogone de Sigmar, Ipanème d’Ici Bas et d’En Haut, Jeune Nain de Khadar Khalizad, et ArchLector de Nuln Arch lector Kaslain Nuln Entre ici, Sonn Ulric ayant trouvé son Loup, Commandeur des Ulricains, Pourchasseur de l’Hérésie, Seigneur des Vents et des Tempêtes, de la Neige et des Cieux, Loup Blanc du Nord, et Ar Ulric en devenir. Sonn Urlic Entre ici, Hals von Tasseninck, fils d’Adelhard, Roi des Ostagoths, et Grand Prince d’Ostland Hals von Tasseninck Ostland Entre ici, Alberich Haupt Andersen, héritier de Cousine Freya, Ipanème des Asobornes, et Graf du Stirland Alberich Haupt Anderssen Stirland Entre ici, Emmanuelle von Liebewitz,  héritière des Mérogens, Templière de Sigmar Honoris, Seigneur Lige du Wissenland, Comtesse de Nuln Emmanuelle von Liebewitz Nuln Entre ici, Hisme Coeur-vaillant, fils d’Elma et de Grand Pied, petit-fils d’Anna et de Pied Bouc, de Greta et Pousse Colline, Maire de Grandville, Ancien du Moot Hisme Coeurvaillant Moot Entre ici, Elise Krieglitz-Untermensch, héritière d’Aloysis, cousine de Margherita l’Impératrice, Maître du Volcan et Patronne des Laves, Magyar des Chérusens, Duchesse de Talabheim Elise Krieglitz Untermensch Talabheim Entre ici, Ludmila von Alptraum, descendante de Siggurd, Roi des Brigondiens, et de Tallya, Sainte Protectrice de la Prairie, et Grande Comtesse d’Averland Ludmila von Alptraum Averland Entre ici, Katerina Todbringer, fille d’Artur, Chef des Teutogens, Passeur de la Flamme d’Ulric, Seigneur Lige du Middenland, du Hochland et du Nordland, Gravin de Middenheim Katerina Todbringer Middenheim Entre ici, Leopold von Bilthofen, héritier des Teutogens, Régent des Todbringer, porteur de la Flamme d’Ulric, et Grand Prince du Middenland Leopold von Bilthofen Middenland Entre ici, Gustav von Krieglitz, héritier du Khan des Taléutes, descendant direct de Krugar l’Ancien, et Grand Duc du Talabecland Gustav von Krieglitz Talabecland Entre ici, Etelka Topenheimer, Baronne de Pfeildorf, héritière des Mérogens par le Prince Henroth, Jarretière de l’Empire, ancienne Duchesse du Solland, Grande Baronne du WissenlandEtelka Topenheimer Sudenland Et accueillez l’héritier de Sigmar, librement élu par vous ! Entre ici, Digne Héritier de Sigmar, Maître de l’Eau et des Cieux, des Montagnes et des Mers, de l’Acier et du Fer, Porteur de Ghal-Maraz, chef des Unberogens, librement élu des huit tribus : Son Altesse Impériale Karl Franz 1er Karl Franz Ier

Greta von Tasseninck, un nouveau PNJ pour le Pouvoir derrière le Trône

Greta von Tasseninck
Greta von Tasseninck, est une autre cousine de Katerina Todbringer, plus proche – et beaucoup plus jolie – que Ludmilla von Eckenburg. Liée à la famille Tasseninck,  célèbre et  puissante dans tout l’Empire – elle a même un Electeur Impérial -, c’est un tout autre choix qui se propose à la Gravin. Elle peut se révéler pour Middenheim un relais puissant auprès des Sigmarites.

Ludmilla von Eckenburg, un nouveau PNJ pour le Pouvoir derrière le Trône

Ludmila von Eckenburg

Ludmilla von Eckenburg vient du Hochland. Après les terribles événements de Middenheim, cette jeune femme, charmante et  douce, peut certainement apporter un peu de réconfort à la toute nouvelle Gravin Katerina Todbringer. Ludmilla est une lointaine cousine, et une amie d’enfance de « La Princesse ». Mais surtout, sa famille a vite vu l’intérêt d’approcher la cour des Todbringer. Pour une famille de second rang du Hochland, l’occasion était trop belle.

Nicollo Machiavelli, vrai-faux PNJ du Pouvoir Derrière Le Trône

Niklaus MachiavelliParlons du vrai, déjà.

Nicolas Machiavel est un homme politique italien, premier secrétaire des Dix de Florence, quand la ville était encore une république. Avec l’arrivée des Médicis au pouvoir en 1500, Nicolas Machiavel est emprisonné et torturé. Finalement libéré, il se réfugie chez lui, à Sant’Andrea in Percussina, et décidé à coucher sur le papier tout ce qu’il appris du pouvoir, et des hommes qui nous gouvernent. Il en tirera un livre qui fera sa renommée, et sa malédiction : Le Prince.

Malédiction, car le livre est aussitôt mis à l’index par l’Eglise, ; Machiavel y a le mauvais goût d’expliquer que la religion et les valeurs morales n’ont rien à faire dans l’action de gouverner ; qu’il importe de se préoccuper d’abord du peuple, et de ses alliés, pour assurer et conserver le pouvoir. Pire, il démontre cette théorie avec… le Pape ! Ces valeurs morales, Jules II prétend les avoir, mais n’en respecte aucune (ce qui convient parfaitement à Machiavel, car ainsi, le pape  exerce parfaitement son pouvoir).

©FSN/LeemageLongtemps interdit, le livre de Machiavel a gardé cette réputation sulfureuse jusqu’à nos jours, où l’on affuble du qualificatif « machiavélique » des conseils qui s’avèrent plutôt démocratiques…

Une relecture plus intelligente de l’œuvre de Machiavel (qui a écrit aussi un Art de la Guerre, façon Sun Tzu chez les Romains, une monumentale Histoire de Florence, des pièces de théâtre) a commencé au Siècle des Lumières, et se poursuit aujourd’hui…

***

Mais en parlant de Pouvoir, passons Derrière le Trône, le fabuleux opus 3 de la fameuse Campagne Impériale de Warhammer. Passons au PNJ Machiavel. J’ai fait de Nicollo Machiavelli le conseiller d’Heinrich Todbringer, remplaçant par là-même l’espionne Nastassia Heiss dans le scénario original.

Niccollo, ambassadeur des Provinces Unies de Tilée, s’est incrusté à Middenheim où il a décidé de parier sur le Bâtard, seul candidat sérieux à ses yeux à la succession du Graf. Il fait son éducation, l’aide à nouer des alliances avec la Tilée, avec les nains et avec Nuln (où il fait acheter des pièces d’artillerie), bref, c’est le consigliere parfait.

Quand les personnages le rencontrent, Nicollo est en mauvaise posture dans une auberge-relais sur la route de Middenheim. Il refuse de céder sa place à quatre ruffians, car « il est en train de travailler à quelque chose de très important » (il s’agit évidemment d’Il Principe, dont le manuscrit sera difficilement déchiffré pour quelqu’un ne parlant pas tiléen). Il se promène avec de mystérieux objets : un gros cylindre d’un mètre de diamètre sur vingt cinq centimètres de haut. Et d’un coffre de plomb, très lourd, d’où suinte une étrange poussière bleue. Vos joueurs, comme les miens, peuvent passer un certain temps sur le sujet, avant de découvrir qu’il s’agit d’un fromage tiléen (parmigiano) et d’un pigment « Bleu de Tilée », qui sert aux frères Lippi, qui repeignent le retable de la cathédrale d’Ulric en vue du Carnaval.

Nicollo Machiavelli est aussi un expert en poisons, comme tout tiléen qui se respecte.

Voici sa fiche (à venir), et aussi ce qu’il pense des PNJs du Pouvoir Derrière le Trône et ce que ceux-ci pensent de lui (à venir).

Le Prince

« Ils ont coutume, le plus souvent, ceux qui désirent acquérir la grâce d’un prince, de se présenter à lui avec les choses qui leur sont le plus chères, ou dont ils voient qu’elles lui plaisent davantage ; d’où vient que bien souvent on les voit faire cadeau de chevaux, de draps d’or, de pierres précieuses et d’ornements semblables, dignes de sa grandeur.

Désirant donc m’offrir à Votre Magnificence avec quelque témoignage de ma soumission à son égard, je n’ai trouvé, dans tout mon équipage, rien que j’aime et je prise autant que la connaissance des actions des grands hommes… »

C’est ainsi que débute Le Prince, de Nicolas Machiavel, homme d’état, penseur, ambassadeur, mais aussi PNJ de myLCI, ma version de la fameuse Campagne Impériale de Warhammer. Pour les connaisseurs, il remplace Nastassia Hess, « homme de confiance » d’Heinrich Todbringer dans Le Pouvoir Derrière le Trône.


Niklaus (ou Nicollo) Machiavelli, Ambassadeur des Provinces Unies de Tilée, auprès du Graf de Middenheim,
peint par Filippo Lippi, 1511

Que promène donc le mystérieux conseiller tiléen, dans sa sacoche de cuir ? Un manuscrit, qui semble tant l’absorber qu’il néglige le boire et le manger… Si on croise l’ambassadeur sur la route d’Altdorf, dans une simple auberge relais, on le trouvera sûrement, plume d’oie et encrier pas loin, à coucher quelques nouvelles idées sur le vélin :

« Les hommes changent volontiers de maître, pensant améliorer leur sort. »

« Celui qui occupe un pays doit examiner toutes les violences qu’il lui faudra faire, et les faire toutes d’un coup… »

« Le désir du peuple est plus honnête que celui des grands ; ces derniers voulant opprimer, celui-là ne voulant pas être opprimé. »

« Il ne peut y avoir de bonnes lois là où il n’y a pas de bonnes armes, et là où il y a de bonnes armes, il faut qu’il y ait de bonnes lois. »

« Des hommes on peut dire ceci, […] qu’ils sont ingrats, changeants, simulateurs et dissimulateurs, fuyards devant les périls et avides de gains.
Tant que tu fais leur bien, ils sont tout à toi, ils t’offrent leur sang, leur vie, leurs enfants […,] mais dès que le besoin s’approche, ils se détournent… »

« Il n’est pas nécessaire d’avoir les qualités susdites (pitié, fidélité, intégrité, humanité, religion), mais il est bien nécessaire de sembler les avoir. »

En tout cas, si on fouille sa besace, on trouvera quelques pages, noircies en tiléen d’une écriture de mouche, avec cette dédicace : Ad Magnificum Heinrich Todbringer…

Zombies, La Blonde, La Brute et le Truand : Aide de Jeu

zombies_boite

Zombies, La Blonde, La Brute et le Truand est un jeu très rigolo, court (45mn), qui vous plonge dans le nanar habituel : coincé dans le supermarché avec votre bande : la pin-up idiote, le gros bras sans cerveau, la petite frappe, vous allez essayer de rester en vie… et donc de vous arranger pour que les autres meurent à votre place ! Ce n’est pas un jeu de stratégie, mais plutôt de diplomatie, où le plus retors s’en tirera seul à la fin.

Le jeu est simple, mais les règles sont un peu écrites dans le désordre, c’est pourquoi je me suis fait cette petite aide de jeu : Zombies BBT AdJ

Elle vous sera moins d’utilité dans le Monroeville Mall qu’un bon canon scié ou qu’une tronçonneuse, mais c’est tout ce que j’ai à vous offrir…