Planet Arrakis

Jeux de rôle, jeux de plateau, prenez ce qui vous plait…

« On va quand même pas tuer le chien ! »


Jochen n’aime pas l’alcool, l’argent, et les sbires du Chaos. Il aime la forêt, les animaux, le vent dans les arbres, et le tir à l’arc. Mais il ne tuerait jamais un animal par plaisir. S’il vient d’abattre ce pauvre pigeon, c’est probablement parce qu’il était porteur d’un message de la Main Pourpre. Mais quand Grunzer, le rottweiler d’une riche maison de Middenheim l’a chargé (parce qu’il s’était introduit dans la maison de son maître sans être invité), Jochen a encoché une première flèche dans son splendide arc elfique offert par le Grand Veneur du Graf.

Mais le coup n’est pas parti.

« On va quand même pas tuer le chien ! »

Bizarrement, cette phrase a déclenché l’hilarité de son groupe, peut-être un peu pris dans le feu de l’action (maison en flammes, barils de poudre, tirs de mousquets dans tous les sens, et Dragon en approche, vous voyez ce que je veux dire). Bizarrement, parce que tout le monde sait que Jochen est comme ça, un peu poète parfois.

Pas grave, le paisible Konrad, Nautonier delberzois, et ami des bêtes, a enfourné son pistolet dans la gueule de Grunzer et a appuyé sur la détente.

Un commentaire»

[…] Grunzer avait donné l’alerte et terrorisa un court instant nos héros. Jochen « refusant de tuer le chien« , ce fut Conrad « Hundtöter » qui s’en […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :